8 conseils pour déployer une formation internationale

[ad_1]

Démarrons avec une analogie : que doit faire un chef étoilé pour être capable de nourrir toute une ville ? Dans le domaine de la formation, nous formulerions cette problématique plutôt ainsi : que faire pour proposer des formations toujours plus nombreuses, tout en garantissant leur efficacité ?

En établissant un parallèle avec un cuisinier, j’ai voulu illustrer en quoi le fait d’être compétent à petite échelle ne garantit pas de l’être à plus grande échelle. Et que dire d’une échelle mondiale !

Comment déployer une formation internationale ?
8 conseils pour déployer une formation internationale 6

Envie d’une formation internationale pour vos équipes, tout en assurant qu’il existe une vision commune au sein de l’entreprise, et l’adaptation nécessaire pour que les compétences et les pratiques soient déployées partout de façon pertinente ?

Vous souhaitez aussi veiller à la qualité du programme, à en contrôler les coûts et garantir la sécurité en termes d’organisation ?

Nous vous aidons dans ce challenge en identifiant quelques points clés à prendre en compte pour réussir votre déploiement et obtenir des résultats d’apprentissage !

1- Avoir des objectifs et une stratégie de déploiement clairs

Quel est mon but ?

Comme pour toute entreprise ou tout projet, il est indispensable de se fixer des objectifs. Dans ce cas, il faut avoir une idée claire de votre programme de formation et de ce à quoi il doit ressembler. Vous devez notamment déterminer quels sont les objectifs à atteindre en termes de KPI et les résultats visibles sur le lieu de travail. Ces derniers illustreront le tableau de bord de votre projet et seront nécessaires tout au long du déploiement pour s’assurer que vous êtes sur la bonne voie.

A consulter également  Un guide pour choisir son certificateur Qualiopi (2e)

2- Définir le programme adapté pour votre entreprise

Quels devraient être le contenu et la méthodologie ?

Il existe de nombreuses solutions d’apprentissage sur étagère sur le marché.

Vous pouvez :

  • recourir à une solution d’apprentissage sur étagère déjà existante, l’adapter et la moduler en fonction de vos besoins,
  • ou en élaborer une à partir de zéro, totalement propre à votre entreprise,
  • et même combiner diverses solutions déjà existantes.

Toutes les options peuvent fonctionner, cela dépend de plusieurs facteurs. Plus vous utilisez des ressources sur étagère, plus l’investissement initial sera faible. Cela permettra une mise en œuvre rapide et assurera des résultats positifs convenables. En revanche, si vous optez pour le sur mesure, vous bénéficierez d’une meilleure appropriation et vous pourrez vous attaquer à des objectifs bien plus spécifiques grâce au programme de formation.


Pour être accompagné dans le déploiement d’un programme de formation, rendez-vous sur notre page dédiée aux projets internationaux


3- Choisir un prestataire d’envergure internationale

Qui est capable d’agir « glocalement » pour déployer une formation internationale ?

Voilà un point dont nous aurions pu parler avant. Le plus souvent, vous définirez le contenu et la méthodologie de votre programme en partenariat avec votre prestataire de formation. Néanmoins, il arrive qu’un prestataire soit sélectionné en fonction des programmes qu’il est à même de vous proposer.

Mais avant tout, pour un déploiement mondial, votre partenaire doit être en mesure de garantir :

  • sa présence sur le territoire envisagé pour le déploiement,
  • la certification des formateurs,
  • et les capacités nécessaires en termes de gestion de projet.

Dans le cadre d’initiatives mondiales, il est plus efficace de faire appel à des prestataires mondiaux plutôt qu’à une multitude de prestataires locaux ou à un prestataire unique au niveau local qui devra se déplacer ou travailler à distance…

4- Impliquer la direction et les responsables locaux

Qui fait la promotion et qui doit être impliqué en interne ?

Il ne fait aucun doute que vos collaborateurs au niveau local connaîtront d’excellents prestataires de formation proposant de très bons contenus… Ainsi, pensez-vous vraiment qu’il suffise que la direction d’un groupe propose une bonne solution pour que les directions locales s’enthousiasment et oublient leurs fournisseurs en qui ils ont confiance ?

A consulter également  L’audit de surveillance, prochaine étape stratégique de la démarche Qualiopi

Si vous voulez que votre approche harmonisée soit couronnée de succès, vous devrez présenter un argumentaire commercial convaincant en faveur de ce déploiement mondial. Par conséquent, vous aurez besoin du parrainage et du soutien de la direction du groupe, ainsi que d’arguments adaptés pour obtenir l’adhésion des populations locales. C’est à partir de ce moment-là, et avec votre appui, qu’ils entreront dans une démarche de planification, de communication et de promotion, de gestion et de rémunération.

5- Tenir compte de la culture, de la langue et des spécificités locales

Dans quelle mesure la formation internationale doit-elle être adaptée aux régions ?

N’attendez pas que vos collaborateurs vous demandent d’apporter des modifications pour rendre le programme plus pertinent au niveau local. Soyez proactifs, définissez en amont ce que sera la touche locale de votre programme. Vous pensez que vous pouvez vous en passer jusqu’à ce que quelqu’un ruine votre réunion avec ce type de demande… Ou pire encore, bien plus tard, quand les taux d’engagement et les résultats ne correspondent pas à ce que vous attendiez. Voici quelques devises que vous pouvez convertir en mantras : « Translation is not localization », ou simplement « Un A ici est un B ailleurs ».

6- Recruter et rallier les formateurs adéquats pour une formation internationale

Qui sont mes ambassadeurs ?

Il peut s’agir de formateurs internes, de formateurs faisant partie du réseau de votre prestataire ou d’un mélange des deux. Dans tous les cas, assurez-vous qu’ils sauront représenter votre organisation et traduire son style, ses valeurs culturelles, son histoire et son expertise. Faites-en sorte de les impliquer afin qu’ils aient une vue d’ensemble, qu’ils soient en phase avec les valeurs de l’entreprise et qu’ils puissent transmettre les messages voulus. Mettez-les en condition, expliquez-leur à quoi ressemble le parcours d’un participant. Vous devez chercher à savoir quelles sont leurs connaissances du programme et leurs attentes vis-à-vis de celui-ci. Faites équipe avec eux, afin qu’ils sachent quel est leur rôle et leurs actions dans le processus global.

A consulter également  En France, l'avenant salarial 2022 est plutôt abondant

7- Contrôler le budget et gérer les formalités administratives

Plus largement, qu’y a-t-il d’autre à gérer pour déployer une formation internationale ?

Les déploiements au niveau mondial peuvent entraîner des coûts que vous n’avez pas à gérer avec des programmes locaux. D’autre part, ils impliquent généralement un investissement important dans le management des parties prenantes. Aussi, sachez allouer suffisamment de temps et de budget à la conception du programme et anticiper les cycles de validation nécessaires à sa mise en œuvre. Vous pouvez également impliquer vos parties prenantes locales. Déterminez la meilleure stratégie de déploiement et cherchez à clarifier les coûts par région, par groupe et par participant. De même, pensez à calculer le coût global et pas uniquement le « montant total des factures des fournisseurs » (par exemple, les frais de déplacement, d’hébergement, de lieu, de repas, de processus, etc.). Optez pour le mode d’appel d’offres, d’administration et de facturation le plus adéquat pour les services concernés. Vérifiez également que votre système RH est capable d’intégrer et soutenir le programme dans le monde entier. Établissez un calendrier mondial tenant compte des jours fériés, des vacances ainsi que des périodes de pointe… Autre chose ? Probablement, mais faisons « simple » pour aujourd’hui…

8- Veiller à la cohérence de la formation pendant toute la durée du déploiement

Tout fonctionne-t-il comme prévu ?

Nous avons brièvement mentionné les étapes clés menant à la validation de votre programme et à l’intégration des formateurs. Puis vous voudrez certainement organiser quelques sessions pilotes avant le lancement. D’ailleurs la définition de votre stratégie de lancement et de déploiement est également un élément clé à prendre en considération. Quoi qu’il en soit, il est important de continuer à suivre de près les réactions et les indicateurs clés de performance recueillis dans le cadre du programme. Il est donc impératif de maintenir des contrôles réguliers avec les acteurs locaux afin de tirer profit de leur expérience dans chaque région et éventuellement d’adapter les programmes en conséquence.

webformapro