L’État alloue 1,4 milliard d’euros supplémentaires à la formation des salariés

Pour la formation des salariés, le « plan de réduction des tensions de recrutement » présenté par le Premier ministre, lundi 27 septembre, vise à former 1,4 million de demandeurs d’emploi et 350 000 salariés d’ici à fin 2022.

Formations centrées sur les besoins en compétences, dispositif de reconversion simplifié, aide à l’embauche et accompagnement renforcé font partie des leviers actionnés dans ce plan d’actions qui mobilise 1,4 milliard d’euros.

« Gâchis », c’est le terme utilisé par Jean Castex, le chef du gouvernement, lors de son déplacement à Châtellerault dans la Vienne, lundi 27 septembre, pour décrire la situation du marché du travail.

Le taux de chômage s’améliore certes, mais, le nombre de demandeurs d’emploi de longue durée évolue à la hausse (+10% depuis le début de la crise sanitaire).

Et dans de nombreux secteurs, les entreprises peinent à trouver des candidats.

C’est à cette difficulté de recrutement qui « bride la reprise » que le gouvernement veut s’attaquer en lançant, comme annoncé il y a quelques semaines, un nouveau train…

A consulter également  Des appuis pour digitaliser son offre de formation

webformapro